Zoom sur le prêt relais dans l’immobilier neuf

Zoom sur le prêt relais dans l’immobilier neuf

Le prêt relais permet à des emprunteurs d’acquérir un bien immobilier neuf et ce avant de vendre leur bien actuel. Une alternative qui peut certes effrayer à cause notamment des risques qu’elle représente si la vente de votre bien tarde ou est annulé. Voici les détails concernant ce crédit parfois complexe. 

Prêt relais : le montant que la banque peut avancer

La valeur du bien à vendre détermine le montant du crédit relais. Dans le cas où le compromis de vente est signé, ce montant pourra alors représenter 70 % de la valeur du bien. Et d’après la FBF (Fédération bancaire française), l’avance pourra atteindre les 60 % maximum si un contrat de vente a été signé avec une agence. Plusieurs estimations peuvent être réclamées par la banque.

Le taux de crédit et la durée de remboursement

Aujourd’hui, les taux de prêt relais se situent entre 1.50 et 1.55 %. Certains établissements bancaires suggèrent un taux de 1.50 % sur deux ou trois ans pour une construction ou bien un achat dans le neuf. Il est donc possible de profiter d’un meilleur taux en achetant dans le neuf.

Les différentes formules proposées en prêt relais

Il existe trois formules de prêt relais. La première touche l’achat d’un logement de la même valeur ou inférieure à votre bien actuel. Il s’agit ici d’un prêt relais sec. Ce crédit est considéré comme une avance sur le prix de revente du logement, il ne s’accompagne pas d’un crédit immobilier. Puis il existe le prêt relais combiné à un prêt amortissable classique, et ce dans le cas ou vous souhaitez emprunter une somme plus importante que la valeur du bien vendu. La banque vous avance entre 50 et 70% de la valeur de votre bien à vendre puis elle le complète par un prêt amortissable. Enfin il existe le prêt relais « franchise totale » combiné cette fois à un prêt amortissable avec différé. Même chose que précédemment, vous achetez un bien d’un montant supérieur à votre bien actuel à vendre. Mais Ceci est prévu afin de réduire vos charges mensuelles pendant la période où vous n’avez pas encore vendu votre bien immobilier.

Qu’en est-il de la mensualité ?

En général, les emprunteurs choisissent un crédit relais associé à un prêt complémentaire avec différé. Donc, avant la vente, ils ne règlent que les mensualités de leur emprunt initial et l’assurance pour les nouveaux crédits.

Ceci pourrait vous intéresser

La copropriété : droits et devoirs

La copropriété : droits et devoirs

Le fait d’être propriétaire d’un logement situé en copropriété implique le fait de respecter certaines obligations. En effet, les propriétaires d’un appartement dans un immeuble sont appelés les...

Lire la suite
L'UFC met en cause les pratiques de certains gros syndics

L'UFC met en cause les pratiques de certains gros syndics

En juillet 2015 le contrat type de syndic est entré en vigueur mais selon l'UFC – Que choisir et l'ARC, les pratiques des gros syndics sont parfois contestables. Deux ans après l'entrée en...

Lire la suite