Résidence principale : comment bien préparer son projet d'achat ?

Résidence principale : comment bien préparer son projet d'achat ?

Vous avez toujours revé de devenir propriétaire et pensez que c'est le bon moment. Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de bien préparer son projet d'achat immobilier. Calcul de son budget et de sa capacité d'emprunt, choix de la localisation du bien et de l'organisme bancaire avec qui souscrire un crédit immobilier ou encore prise en compte des différents moyens de financement... mieux vous serez préparé, plus votre investissement aura de chances d'afficher une belle rentabilité. Voici quelques conseils pour bien préparer l'achat de sa résidence principale. 

Investir dans un bien immobilier n'est pas anodin. Pour de nombreux ménages, il s'agit du projet de toute une vie. Acheter un logement neuf ou ancien, qu'il s'agisse d'un bien achevé ou en VEFA, requiert de respecter un certain nombre d'étapes avant de se lancer. 

Bien réfléchir à l'emplacement de son bien

L'achat d'une résidence principale a quelque chose de personnel et intime. Tout propriétaire souhaite acquérir un logement qui lui ressemble, en adéquation avec ses gouts et ses besoins. La situation géographique de votre futur logement est importante. Elle déterminera non seulement le prix d'achat mais également les possibilités de plus-value en cas de revente. Meme s'il s'agit de l'achat de votre résidence principale, vous voulez faire une bonne affaire et investir dans un bien rentable. Quelle que soit la région où vous souhaitez vous installer, choisissez plutot un bien dans une zone dynamique, proche des commerces et des transports. 

Neuf ou ancien ? Tout dépend de vos préférences mais sachez que, bien qu'un logement neuf soit plus cher à l'achat, il est plus sécurisant, plus intéressant fiscalement et bénéficie de charges réduites par rapport à l'ancien. 

Choisir un bien a proximité des transports pour l'achat de votre résidence principale

Calculer ses capacités d'emprunt

Il est important de définir un budget viable et réaliste que vous pourrez respecter pendant plusieurs années. Réfléchissez au montant maximal des mensualités que vous pourrez prendre en charge, en prenant en compte toutes vos charges. Ce budget permettra de déterminer ce que vous pouvez acheter et surtout combien vous avez besoin d'emprunter. Pour calculer vos capacités d'emprunt, vous pouvez utiliser des outils en ligne ou vous tourner vers votre banque. Cette derniere pourra vous renseigner en détail sur vos capacités de financement. Dans le calcul, la banque prend en compte de nombreux éléments, comme votre niveau d'endettement. Celui-ci ne doit pas dépasser 33% de vos revenus. 

Démarcher plusieurs banques et comparer

Bien que vous ayez calculé vos capacités d'emprunt aupres d'une banque, démarchez plusieurs banques et comparez les offres, le montant des taux d'intéret, des frais de dossier ou encore de l'assurance-emprunteur. Choisissez l'option qui vous offre le plus de garanties au meilleur taux. En démarchant plusieurs banques, vous pourrez faire jouer la concurrence et obtenir une offre plus intéressante. 

Comaprez les banques avant de souscrire un crédit immobilier pour l'achat de votre résidence principale

Bien définir ses méthodes de financement

Selon votre situation, vous pourrez bénéficier d'aides pour financer l'achat de votre résidence principale. Elles sont de plusieurs ordres : 

  • Le PTZ : le pret à taux zéro est destiné à l'achat d'une résidence principale dans le neuf ou l'ancien. Pour en bénéficier, vous devez etre primo-accédant, c'est-à-dire vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernieres années, et respecter certaines conditions de ressources. Il peut se substituer à l'apport personnel. 
  • Le PEL : si votre plan épargne logement est ouvert depuis au moins 4 ans, il peut servir à financer l'achat de votre résidence principale.
  • Le PAS : le pret d'accession sociale est destiné aux familles les plus modestes pour les aider dans l'accession de leur premiere propriété. 
  • Le pret conventionné : il est accordé par les banques ayant passé une convention avec l'Etat. Principale condition : le logement doit devenir votre résidence principale moins d'un an apres acquisition du bien. 
  • Le PAL : le pret action logement est accordé aux salariés d'entreprises qui emploient au moins 20 salariés. 
  • Les aides des collectivités locales : certaines collectivités proposent des aides financieres pour vous aider à financer l'achat de votre résidence principale.

Pour connaitre les aides dont vous pouvez bénéficier, renseignez-vous aupres de votre banque, de votre mairie et de votre employeur. 

Calculer les frais annexes

Pensez également à intégrer les frais annexes dans le calcul de votre budget. Ces frais annexes incluent notamment les frais de notaire. Ils sont de l'ordre de 7% dans l'immobilier ancien et de l'ordre de 2 à 3% dans le neuf. Si vous investisses dans un logement ancien, vous devrez sans doute prévoir quelques travaux. Il est important de les évaluer dans le détail avant de vous lancer dans l'achat. Faites appel à un professionnel du batiment lors de la visite. Il pourra vous aider à chiffrer le montant des travaux. Si votre logement se trouve en copropriété, vous devrez régler des frais de copropriété. Pensez également à intégrer le cout de la taxe fonciere ainsi que les frais liés au déménagement. 

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : 6 grandes villes françaises où investir

Immobilier neuf : 6 grandes villes françaises où investir

Investir dans l'immobilier est toujours un pari, que certains hésitent souvent à franchir. Il s'agit pourtant d'un bon moyen de percevoir des revenus...

Lire la suite
Investissement locatif : comment bien déclarer vos revenus ?

Investissement locatif : comment bien déclarer vos revenus ?

Déclarer ses impôts est parfois un véritable casse-tête. Surtout quand vous êtes propriétaire-bailleur. Pas toujours facile de savoir comment déclarer...

Lire la suite