Quand l’immobilier séduit les jeunes

Quand l’immobilier séduit les jeunes

L’accession à la propriété des français se fait de plus en plus jeune. D’après une étude menée par Harris Interactive et Ifop, l’âge moyen pour devenir propriétaire serait passé de 37 ans à 32 ans aujourd’hui.

les jeunes propriétaires

Les raisons d’un tel engouement 

L’étude révèle que la motivation première pour devenir propriétaire, est de ne pas gaspiller son argent dans un loyer. Selon 35 % des sondés. 
Pour 34 % d’entre eux, être propriétaire est synonyme d‘indépendance. En effet, l’important est de se sentir libre de pouvoir aménager leurs logements comme ils le souhaitent.

L’on constate également, un enthousiasme particulier des jeunes à l’idée de devenir propriétaire. Pour 51 % des français, devenir propriétaire est valorisant et enthousiasmant. 

profil des propriétaires

Quel est le profil de ces nouveaux propriétaires ?

L’accession à la propriété n’est plus réservé aux quadragénaires en couple avec enfant, comme l’on pourrait le croire.

Sachez que 41 % des propriétaires ont acquéri leurs bien entre 35  et 40 ans. D'après l’étude, 71% des personnes interrogés affirment qu'ils sont devenus propriétaire entre 25 et 40 ans. Et 41 % d’entre eux entre 25 et 30 ans. 

Quant aux célibataires, ils représentent un potentiel important. En effet, 72 % des jeunes qui investissent sont célibataires. Avec un budget médian de 259 100 euros.
En Ile de France, 73 % des propriétaires occupent des fonctions de cadre ou des professions intermédiaires. Contre 19 % d’ouvriers.

Pour optimiser leurs chances de trouver des prix moins élevés, 60 % des moins de 25 ans se tournent vers la grande couronne alors que les 25-29 ans préfèrent la petite couronne.

Le premier critère qui motive leurs décisions, c’est tout d’abord la taille du logement pour 62 % des acheteurs. 
Les autres privilégient la sécurité du logement ( grilles, des codes d’accès, des équipements de vidéosurveillance ).

Enfin, une fois le logement acheté, les jeunes propriétaires le conservent en moyenne huit ans. L’étude met en avant ainsi un rajeunissement des propriétaires et une volonté marquée d’indépendance. De plus, les taux d'intérêts historiquement bas participent à cet engouement.
 

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : 5 villes où investir dans les Hauts-de-Seine

Immobilier neuf : 5 villes où investir dans les Hauts-de-Seine

Situé à l'ouest parisien dans la petite couronne parisienne, le département des Hauts-de-Seine occupe une position privilégiée en Ile-de-France. Il...

Lire la suite
Gagny : une ville aux nombreux atouts

Gagny : une ville aux nombreux atouts

Gagny, commune de Seine-Saint-Denis située à 10 km à l’est de Paris, est membre de la Métropole du Grand Paris. Elle est desservie par deux gares RER (Gagny et le...

Lire la suite