L’achat immobilier par le crowdfunding

L’achat immobilier par le crowdfunding

Le crowdfunding, encore connu sous l’appellation financement participatif, invite (comme son nom l’indique) à participer à des projets de construction, ou à se lancer dans l’immobilier neuf à plusieurs. Pour être sûrs d’être remboursés en cas de problème, les investisseurs doivent toujours s’assurer que le projet est associé à une banque. Le crowdfunding présente un grand nombre d’avantages.

Opter pour l’achat immobilier par le crowdfunding

Le crowdfunding offre la possibilité de s’approprier facilement un bien immobilier. En effet, quand on prend en considération toutes les difficultés auxquelles peut être confronté l’acquéreur pour l’obtention d’un prêt immobilier, il est clair que le financement participatif ne peut qu’être d’une utilité précieuse. Le principe est simple. Le promoteur se charge d’acheter en partie le terrain à construire et ce sera aux investisseurs de compléter le total à travers le crowdfunding. Le financement participatif est bénéfique à tous points de vue. Les promoteurs parviennent à se procurer l’argent nécessaire pour lancer leur programme, les investisseurs arrivent à se procurer le rendement pour leur épargne et les acquéreurs pourront toujours disposer de logements neufs. Toutefois, il importe également de préciser que le crowdfunding présente un certain nombre de risques.

Crowdfunding, quels sont les risques ?

Le crowdfunding représente le mode de financement le plus sûr pour un investisseur de se faire encore plus d’argent. Mais il peut comporter des risques. En effet, il peut toujours arriver que certains artisans sous-traitants fassent faillite, que des aléas viennent gonfler le budget qui avait été fixé au début, ou même que des logements ne se vendent pas. L’achat immobilier groupé n’assure pas donc toujours le rendement. Afin d’éviter ce genre de situations très désagréables, il convient de prendre en considération quelques éléments au préalable. Tout d’abord, il apparait nécessaire de toujours bien se renseigner sur le promoteur en quête de financement. Ensuite, il faut prendre la peine (et le temps) de bien étudier le programme qui doit être réalisé. Ne vous lancez pas dans l’investissement neuf si vous n’êtes pas sûr que le projet verra jour. Vous pouvez également associer le projet à une banque, cela vous permettra d’être remboursé en cas de problème.

Ceci pourrait vous intéresser

Location : comment faire face aux impayés ?

Location : comment faire face aux impayés ?

Vous louez votre bien immobilier et constatez que votre locataire n'honore pas les loyers. Or, cette situation ne peut plus durer. Vous avez des charges et mensualités à...

Lire la suite
Top 5 des villes où faire un investissement locatif

Top 5 des villes où faire un investissement locatif

Vous souhaitez acheter un logement dans le but de le louer ? Mais vous ne savez où investir. Vous voulez acheter dans une ville possédant une rentabilité locative...

Lire la suite