Immobilier neuf : quels sont les pièges à éviter ?

Immobilier neuf : quels sont les pièges à éviter ?

Avant de signer le contrat de vente pour l'achat d'un bien neuf, il est essentiel de respecter certaines étapes. Si vous achetez un logement neuf sur plan, ou logement VEFA, soyez prudent lors de la signature du contrat de réservation, afin de vous assurer que le promoteur respectera ses promesses. Voici quelques pièges à éviter afin de mener à bien votre projet sans encombres. 

Renseignez-vous sur le quartier et ses futurs aménagements

Si vous prévoyez d'acheter un logement neuf sur plan, rendez-vous sur les lieux prévus de construction et explorez le quartier. Ne croyez pas aveuglement le promoteur. Vous pourrez ainsi juger des services localisés à proximité : écoles, commerces, transports... Vous pouvez également vous rendre en mairie, afin de consulter le plan local d'urbanisme, afin de connaître les futurs aménagements du quartier. Il s'agit d'un bon moyen de se rendre compte du dynamisme du quartier, dans le cas où vous souhaiteriez revendre votre bien à l'avenir. 

Choisissez le bon promoteur en immobilier neuf

Choisissez un promoteur d'immobilier neuf avec de l'expérience. Les jeunes et petites entreprises sont en effet plus susceptibles de faire faillite. Tournez-vous vers des structures avec une bonne réputation. En choisissant Provefa, vous bénéficiez des conseils avisés de spécialiste de l'immobilier neuf, notamment dans le choix du promoteur.

Lisez bien le contrat de réservation

Soyez prudent avant de signer le contrat de réservation du bien. Après signature de ce contrat, assurez-vous de ne verser que le dépôt de garantie, qui ne doit pas dépasser 5% du prix de vente du bien. Si vous prévoyez de contracter un crédit, vérifiez que le contrat intègre une clause suspensive, en cas de refus de l'emprunt par votre banque. Pensez également à faire inscrire une clause concernant les pénalités de retard dans le contrat. Ainsi en cas de retard de chantier, le promoteur doit vous verser au moins 1/3000 € du prix de vente par jour de retard. 

Soyez attentifs aux défauts à la livraison

Le jour de la livraison, pensez à bien inspecter votre logement, afin de signaler tous défauts, dommages ou prestations non conformes. Vous devez noter toutes vos observations sur le procès-verbal de livraison. En cas d'oublis, vous avez jusqu'à 30 jours pour les signaler par lettre recommandé avec accusé de réception. Assurez-vous du bon fonctionnement de tous les équipements et soyez attentifs aux finitions. 

Ceci pourrait vous intéresser

La réalité virtuelle pour l'immobilier neuf - L'innovation chez Provefa

La réalité virtuelle pour l'immobilier neuf - L'innovation chez Provefa

Chez Provefa, nous aimons l'innovation. Nous ne la concevons pas comme un "petit plus" à apporter à notre métier, qui est celui de conseiller au mieux les acquéreurs de logements neufs. À titre...

Lire la suite
Les charges de copropriété : décodage

Les charges de copropriété : décodage

Par charges de copropriété, il faut comprendre les charges communes que les copropriétaires doivent payer. On distingue ainsi les charges courantes et les charges exceptionnelles. Les charges...

Lire la suite