Immobilier neuf : quelles étapes à respecter pour louer son bien ?

Immobilier neuf : quelles étapes à respecter pour louer son bien ?

Vous êtes propriétaire d'un bien et souhaitez le mettre en location ? Vous devrez respecter certains pré-requis avant de pouvoir louer votre logement. Nous vous résumons les grandes étapes de la mise en location d'un bien neuf.

1. Fixer le prix du loyer

La première étape avant de proposer votre bien à la location sera de déterminer le prix du loyer. Pour ce faire, vous devrez étudier le marché locatif du quartier dans lequel se situe votre logement. Pour vous faire une bonne idée, vous pouvez étudier les annonces des biens similaires aux vôtres, situés dans le même quartier. Vous obtiendrez ainsi le loyer moyen, et une approximation du prix que vous pourrez proposer. 

2. Réaliser les diagnostics obligatoires avant la mise en location

Avant de mettre votre logement en location, n'oubliez pas de réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires. Dans le cadre de la vente d'un logement neuf, la liste des diagnostics à réaliser est bien moins longue que pour un logement ancien. L'état de l'installation électrique ou du gaz ne sera pas à vérifier. Cependant, selon l'age de votre bien, vous devrez fournir avec le bail de location :

  • Le diagnostic de performance énergétique

  • L'Etat des risques naturels, miniers et technologiques
  • Le diagnostic thermites si votre bien est situé dans une zone à risques

3. Rédiger une annonce attractive

Il s'agit sans doute de l'étape la plus excitante pour le propriétaire. Prenez quelques photos avantageuses de votre bien. Rangez les pièces pour réaliser des photos d'un logement ordonné et prenez les photos en journée, pour mettre en avant la luminosité naturelle de votre bien. Rédigez maintenant une description complète de votre logement. L'annonce doit contenir des informations sur la surface, le nombre de pièces et de chambres, le type de logement, la présence ou non d'un espace extérieur et sur les équipements à disposition du locataire.

4. Choisir un locataire

Pour le choix du locataire, il n'y a pas vraiment de recettes magiques. Vous opterez pour le candidat qui vous semble le plus adapté. Comparez les candidatures. Étudiez les revenus et garanties. Rappelez-vous que d'ordinaire, on considère que le locataire doit avoir des revenus 3 fois supérieur au montant du loyer. Enfin, faites confiance à votre instinct. Vous voulez entretenir de bonnes relations avec votre locataire. Laissez le feeling jouer. 

5. Faire signer le bail et effectuer l'état des lieux d'entrée

Vous y êtes. C'est le moment décisif. Une autre personne va occuper le logement que vous avez acheté. Vous pouvez désormais procéder à l'édition du bail. Il existe de nombreux modèles gratuits en ligne. N'hésitez pas à vous en inspirer.  N'oubliez qu'il s'agit d'un document légal qui doit contenir certaines mentions juridiques. Une fois le bail rédigé, votre locataire devra le signer. Pour l'état des lieux d'entrée, inspectez chaque pièce et consignez la moindre remarque par écrit pour éviter les désaccords sur le bail. 

6. Se protéger en cas d'éventuels loyers impayés

Pour vous protéger contre les risques de loyers impayés, pensez à souscrire une garantie loyers impayés (GLI). Si votre locataire cesse de verser les loyers, l'assurance s'y substitue pour vous éviter de faire face à une baisse de trésorerie. 

Ceci pourrait vous intéresser

Pourquoi déléguer la gestion de son investissement locatif ?

Pourquoi déléguer la gestion de son investissement locatif ?

Vous avez réalisé un investissement locatif mais êtes un peu réticent à gérer la location du bien par vous-même. Plusieurs raisons peuvent...

Lire la suite
Acheter souvent plus simple que de louer !

Acheter souvent plus simple que de louer !

Devenir propriétaire d’un bien immobilier est un rêve pour la plupart des Français. La configuration économique et les besoins sociaux poussent la plupart...

Lire la suite