Immobilier neuf : comment et pourquoi récupérer l'eau de pluie ?

Immobilier neuf : comment et pourquoi récupérer l'eau de pluie ?

En moyenne, un Français consomme 148 litres d'eau par jour. S'il existe désormais des outils permettant de contrôler au mieux votre consommation en eau, il est également possible de réduire vos dépenses en brutalisant l'eau de pluie. Pour ce faire, il suffit d'installer un système de récupération d'eau, permettant d'utiliser l'eau de pluie pour arroser les plantes de votre jardin ou encore évacuer l'eau de vos toilettes. Une méthode écologique et responsable, facile à aménager.

Que vous souhaitiez faire des économies sur votre facture d'eau ou à la recherche d'une manière plus intelligente de consommer l'eau, le récupérateur d'eau de pluie est un système utile et écologique. Installé au bas de la pente de votre toiture, il permet de stocker l'eau de pluie et de la réutiliser en intérieur comme en extérieur. 

Récupérer l'eau de pluie pour réduire votre consommation en eau

En récupérant l'eau de pluie, vous pourrez réduire votre consommation en eau potable et ainsi réduire vos factures. Vous bénéficierez également d'un meilleur contrôle et d'une meilleure connaissance de votre consommation en eau. L'eau de pluie peut tout à fait être réutilisée pour un usage domestique hors consommation alimentaire. En intérieur, vous pouvez récupérer l'eau de pluie pour évacuer l'eau des WC, nettoyer les sols ou encore le linge. En extérieur, vous pouvez l'utiliser pour arroser les plantes ou nettoyer votre voiture par exemple. Si vous utilisez l'eau de pluie en intérieur, pensez bien à identifier les robinets correspondants en apposant une plaque de signalisation comportant la mention "eau non potable". Vous en trouverez en boutiques de bricolage.

Installer un récupérateur d'eau de pluie dans votre maison pour réduire votre consommation en eau

Quelques règles à respecter pour son installation

En termes d'installation et de stockage de l'eau de pluie, il y a quelques règles à respecter. L'eau de pluie doit être récupérée dans un endroit, en aval de la toiture, non accessible hors pour l'entretien et la maintenance du système. Le stockage peut s'effectuer dans une cuve hors-sol ou enterrée. Si vous prévoyez de raccorder votre système au réseau d'assainissement collectif, dans le cas d'un usage de l'eau de pluie en intérieur, vous devrez en avertir la mairie. 

Pour ce qui est de l'entretien, vous devrez vérifier la propreté des équipements tous les six mois. Et tous les ans, vous devrez penser au nettoyage des filtres et de la cuve ainsi qu'à la vérification des robinets. Vous avez également l'obligation de tenir à jour un carnet d'entretien sanitaire de l'installation, que vous devrez remettre au locataire en cas de location et au futur propriétaire en cas de vente du bien. 

Quelques regles pour installer un systeme de récupération d'eau de pluie

Des aides pour installer votre récupérateur d'eau de pluie

Si vous choisissez d'installer un tel système, sachez que vous pourrez bénéficier de certaines aides telles que la TVA à taux réduit ou les aides de l'ANAH. Pour en profiter, vous devez faire une demande auprès de l'ANAH (Agence nationale de l'habitat), qui peut vous accorder, sous conditions, une subvention pouvant aller jusqu'à 20 000€. 

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : zoom sur les 5 tendances architecturales de 2019

Immobilier neuf : zoom sur les 5 tendances architecturales de 2019

Plus écologique, plus connectée mais également plus modulable, l'immobilier se réinvente. Domotique, éco-quartiers, maisons container ou encore immeubles...

Lire la suite
Immobilier neuf : quel délai avant la revente ?

Immobilier neuf : quel délai avant la revente ?

Vous êtes propriétaire d'un bien que vous avez acheté neuf et souhaiteriez le revendre. Veillez à calculer la rentabilité de votre logement avant...

Lire la suite