Immobilier neuf : comment calculer votre budget pour acheter ?

Immobilier neuf : comment calculer votre budget pour acheter ?

Vous souhaitez faire l'acquisition d'un logement neuf. Avant de vous lancer dans la recherche d'un bien, vous devrez définir votre budget. Une fois votre épargne et vos capacités d'emprunt calculés, vous serez en mesure d'estimer le prix moyen d'achat de votre logement. Voici quelques éléments pour vous aider à calculer au mieux votre budget. 

Définissez l'épargne que vous allez utiliser

Même si vous contractez un crédit pour l'achat de votre bien neuf, vous aurez besoin d'un apport personnel minimum. Vous devrez donc utiliser votre propre épargne pour financer cet achat. La faute que font de nombreux ménages est d'utiliser l'intégralité de leur épargne dans l'achat de leur bien immobilier. N'y mettez pas toutes vos économies et pensez à garder quelques sous pour vous protéger des risques de la vie quotidienne. 

Calculez votre capacité d'emprunt

Vous aurez sans doute besoin de contracter un prêt auprès de votre banque pour mener à bien votre achat. En fonction de vos revenus et de vos dépenses mensuelles, la banque va calculer avec vous votre taux d'endettement maximum. La plupart des banques limitent ce taux à 33%, ce qui signifie que vos mensualités de remboursement de prêt ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus. Il est cependant conseillé d'emprunter en deçà de ce taux maximum. Pour connaître vos capacités d'emprunt, contactez votre banque afin d'en discuter avec votre banquier. Vous pouvez également réaliser une simulation de vos capacités d'emprunt sur le site MeilleurTaux

Prenez en compte les frais annexes

Ne négligez pas les frais annexes au montant du crédit. Ils sont de trois sortes :

  • Les frais liés directement à l'emprunt 

Il s'agit de l'assurance-emprunteur qui vous protège en cas de problèmes (invalidité, perte d'emploi...). Si elle est facultative, elle est souvent imposée par les banques qui y voient là une sécurité. Vous pourrez choisir de souscrire l'assurance proposée par votre banque ou par un autre organisme. N'hésitez pas à comparer les offres et à la négocier. En plus de cette assurance emprunteur, vous devrez régler des frais de dossier, qui s'élèvent généralement à 1% du montant total du prêt. 

  • Les frais post-achat

Prenez également en compte les frais que vous devrez régler à posteriori. Charges de copropriété, taxe foncière ou encore taxe d'habitation peuvent faire rapidement grimper la facture. 

  • Les frais de notaire

Comme pour tout achat immobilier, l'acquisition d'un logement neuf induit le paiement de frais de notaire. Ces frais sont à régler le jour de la signature de l'acte définitif de vente. Leur montant est compris entre 2 et 3% de la valeur d'achat total du bien, pour un logement neuf. 

Pensez aux aides financières dont vous pouvez bénéficier

Pour calculer votre budget, pensez également à intégrer les aides financières dont vous pouvez bénéficier quand vous investissez dans le neuf. Prêt à taux zéro, crédit d'impôt ou encore subventions des collectivités, ou dispositif Pinel en cas d'investissement locatif, les aides sont nombreuses et souvent corrélées aux ressources du ménage et à la localisation du bien. Pour connaître les aides auxquelles vous avez droit, consultez notre article sur les incitations financières à l'achat

 

Ceci pourrait vous intéresser

DPE : qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

DPE : qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

Le DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique, est un indicateur des performances énergétiques d'un logement ou d'un bâtiment. [caption id="attachment_5405" align="alignright" width="226"]...

Lire la suite
La tendance des domiciles connectés à son apogée ?

La tendance des domiciles connectés à son apogée ?

Cette dernière décennie a vu fleurir et évoluer les « objets connectés » et par la force des choses les installations domotiques. L'habitat intelligent n'est plus un fantasme mais une réalité et la...

Lire la suite