Achat d'un logement neuf : comment bien définir son budget ?

Achat d'un logement neuf : comment bien définir son budget ?

L'achat d'un logement neuf est aussi excitant que déstabilisant. En effet, il induit de nombreux frais, qu'il est nécessaire de prendre en compte avant de se lancer. Mais il permet également de bénéficier de nombreuses aides auxquelles les ménages ne pensent pas toujours. Nous avons listé pour vous tous les éléments à prendre compte pour bien définir son budget avant d'acheter un logement neuf. 

Assurance-emprunteur, frais de notaire, taxe foncière, charges de copropriété ou encore aides à l'accession... sont autant d'éléments à prendre en compte dans le calcul du budget alloué pour l'achat d'un logement neuf. 

Calculez les frais liés à l'emprunt dans le budget d'un achat immobilier neuf

Votre achat immobilier neuf sera tres probablement financé par un crédit immobilier. Pour calculer votre budget, il vous faut prendre en compte les taux d'intérêts pratiqués par la banque, particulièrement bas depuis plusieurs mois, ainsi que le tarif de l'assurance-emprunteur. Cette dernière protège l'acheteur en cas d'invalidité ou encore de perte d'emploi. Si elle n'est pas obligatoire, elle est quasiment tout le temps imposée par l'organisme prêteur. Sachez que vous n'êtes pas tenu de souscrire l'assurance-emprunteur proposée par votre banque. Vous pouvez tres bien souscrire une assurance-emprunteur indépendante. Elle représente généralement 0,1% à 0,9%.du montant total du prêt, selon le contrat choisi et l'age de l'emprunteur. Les frais de dossier, généralement 1% du montant total du prêt, sont également à incorporer dans le calcul de votre budget. 

Calculez votre budget pour l'achat d'un logement neuf

Profitez de frais de notaires réduits

Comme pour tout achat immobilier, l'acheteur doit s'acquitter de frais de notaire au moment de l'acquisition. Sachez que ces frais sont bien moins élevés dans l'immobilier neuf : ils représentent 2 à 3% de la valeur totale du bien contre 8 à 9% dans l'immobilier ancien. Ces frais seront retirés directement du montant total de la transaction, le jour de la signature de l'acte de vente. Dans le cas de l'acquisition d'un logement en programme immobilier neuf, ces frais sont parfois offerts par le promoteur.

Des frais de notaire réduits pour l'achat d'un logement neuf

Bénéficiez d'une exonération de la taxe foncière pour un achat neuf

Comme tout propriétaire d'un logement neuf, vous aurez un certain nombre de frais à payer régulièrement après achat de votre bien neuf. Si vous avez investi dans un logement neuf situé dans un immeuble, vous devrez vous acquitter de charges de copropriété, liées à l'entretien des parties communes. De plus, vous devrez également régler la taxe d'habitation et la taxe foncière. L'acheteur d'un logement neuf est exonéré de la taxe foncière pendant une durée de 2 ans, à compter du 1e janvier suivant la date d'achèvement de son bien neuf. Cependant, certaines collectivités peuvent choisir de n'appliquer qu'une exonération partielle. Un avantage non négligeable pour votre budget par rapport à l'ancien.

Investir dans le neuf : de nombreux avantages pour votre budget

Tous ces frais peuvent sembler effrayant. Mais sachez qu'en faisant l'acquisition d'un logement, vous aurez la possibilité de bénéficier de plusieurs avantages. Certains avantages sont directement liés au fait d'acheter un logement neuf. Protégé par la garantie décennale, vous n'aurez pas à vous inquiéter d'éventuels travaux. De plus, les logements neufs sont conçus pour répondre au mieux aux dernières normes environnementales, et disposent d'une bien meilleure performance énergétique que les logements anciens. Concrètement, cela signifie des factures énergétiques allégées.

En plus de ces bénéfices, vous pouvez également profiter d'aides à l'accession dans le neuf. Si vous investissez dans un logement en VEFA, vous pourrez peut-être bénéficier du Prêt à taux zéro (PTZ), accessible sous conditions de ressources et selon la localisation de votre bien. Enfin, si vous souhaitez réaliser un investissement locatif, vous pourrez peut-être prétendre au dispositif Pinel. Il offre une réduction d'impôts aux propriétaires qui s'engagent à louer leur bien neuf pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Pour en bénéficier, le logement doit répondre à certains critères géographiques. Le loyer ainsi que les revenus du locataire doivent être inférieurs à un plafond fixé. 

L'ensemble de ces frais et aides doivent être pris en compte pour définir au mieux le budget à allouer à votre achat dans le neuf. 

 

Ceci pourrait vous intéresser

Comment rentabiliser une résidence secondaire ?

Comment rentabiliser une résidence secondaire ?

Réduire les coûts liés à votre résidence secondaire n’est pas toujours évident. Et pour cause ! Il peut y avoir des charges supplémentaires...

Lire la suite
La copropriété : droits et devoirs

La copropriété : droits et devoirs

Le fait d’être propriétaire d’un logement situé en copropriété implique le fait de respecter certaines obligations. En effet, les propriétaires d’un appartement dans un immeuble sont appelés les...

Lire la suite