Immobilier : 5 choses à prévoir avant de devenir propriétaire

Immobilier : 5 choses à prévoir avant de devenir propriétaire

Vous rêvez de devenir propriétaire et de faire l'acquisition d'un appartement ou d'une maison qui vous ressemble ? L'achat d'un bien immobilier est une étape importante. Voici quelques conseils pour s'y préparer au mieux et anticiper les éventuelles difficultés.

1. Définir son budget

Définir un budget réaliste est un moment essentiel avant tout achat immobilier. Car c'est en effet votre budget qui va déterminer le bien que vous pouvez acheter. Il est généralement constitué d'économies et d'un emprunt. Pour évaluer votre capacité de financement, vous pouvez utiliser des outils de simulation en ligne ou directement prendre rendez-vous avec votre banquier.

Pour calculer la somme que vous serez en mesure d'emprunter, la banque prend en compte les revenus de votre ménage ainsi que votre niveau d'endettement maximum autorisé. Il ne doit jamais dépasser 33% de vos revenus. Vous pourrez également profiter d'aides financières : prêt à taux zéro, prêt conventionné ou encore prêt action logement. Renseignez-vous pour connaître les appuis dont vous pouvez bénéficier. 

2. Ne pas sous-estimer les frais de notaire dans l'ancien

N'oubliez pas d'ajouter les frais de notaire pour le calcul de votre budget. Correspondant aux frais d'acquisition du bien, ils représentent généralement entre 7 et 9% de la valeur du logement pour un bien immobilier ancien et entre 2 et 3% pour un achat immobilier neuf. 

3. Penser aux frais annexes et travaux

Plusieurs frais viennent en effet s'ajouter au prix du logement que vous souhaitez acheter. Pour tout crédit bancaire, vous devrez souscrire une assurance emprunteur, dont les prix varient d'un organisme à un autre. Pensez à comparer les prix de plusieurs banques et compagnies d'assurance et sachez que vous n'êtes en aucun cas tenu d'accepter l'assurance proposée par votre banque.

Si vous choisissez d'investir dans un bien ancien, vous aurez probablement des travaux à prévoir. Pensez à évaluer son montant avant de vous lancer dans l'achat. Si vous trouvez votre bien par l'intermédiaire d'une agence, vous devrez également vous acquitter des frais d'agence, qui sont compris entre 5 et 10% du prix de vente. Enfin, pensez à anticiper les couts liés au déménagement ainsi qu'au raccordement électrique / internet. 

4. Se renseigner sur les diagnostics techniques du bien

Pendant les visites, renseignez-vous sur les diagnostics énergétiques du bien. Avant toute vente, le propriétaire actuel a l'obligation de vous remettre le dossier de diagnostic technique (DDT). Étudiez-le, il contient des informations concernant les futurs travaux à effectuer pour améliorer la consommation énergétique du bien. Veillez également à ce que les installations ne soient pas trop anciennes pour éviter les factures d'électricité trop salées. 

5. Vérifier les charges fiscales

Les propriétaires doivent s'acquitter de la taxe foncière. Il est essentiel de connaître son montant avant d'investir dans un bien. Elle dépend des revenus du propriétaire mais également de la surface et de la localisation du bien et peut être exorbitante.

Enfin si le logement que vous convoitez est situé dans une copropriété, vous devrez vous acquitter de charges. Demandez son montant au propriétaire actuel afin d'éviter les mauvaises surprises. 

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : quels recours en cas de retard de livraison ?

Immobilier neuf : quels recours en cas de retard de livraison ?

Vous avez acheté un logement neuf sur plan, aussi appelé bien en VEFA, mais la construction prend du retard. Le logement ne sera pas terminé dans les délais fixés...

Lire la suite
Résidence secondaire : quels impôts dois-je payer ?

Résidence secondaire : quels impôts dois-je payer ?

Lorsque vous investissez dans une résidence secondaire, il est essentiel de considérer son prix d'achat mais également le coût de son entretien et de sa...

Lire la suite