Crédit immobilier : peut-on différer le début de son remboursement ?

Crédit immobilier : peut-on différer le début de son remboursement ?

Vous avez souscrit un crédit immobilier pour financer l'achat de votre logement neuf. Sachez qu'il est possible de différer le début du remboursement de votre crédit pour éviter de supporter, en même temps, le paiement du loyer de votre logement actuel et des mensualités de l'emprunt. Ainsi, vous ne commencez pas à rembourser votre crédit avant la remise des clés. 

Dans le cas de l'achat d'un logement neuf en VEFA, le délai entre la signature de l'acte de vente et la livraison du bien peut être long. Plusieurs mois, voire années peuvent s'écouler. Vous pouvez alors demander à votre banquier de différer le début du remboursement de votre emprunt. Mais ce remboursement par différé peut également intervenir dans d'autres situations. 

Quand peut-on différer le début de remboursement de son prêt ?

Plusieurs situations peuvent vous permettre d'obtenir un différé de remboursement. S'il est utile, il peut parfois se révéler indispensable, notamment si vous devez payer le bien avant de pouvoir l'habiter. 

  • Le différé lors de la construction d'un logement neuf en VEFA

Par définition, un logement neuf en VEFA n'est pas encore construit. Vous devrez donc régler le prix d'achat du bien avant de pouvoir l'habiter. Pour éviter de devoir payer en même temps le montant d'échéance du prêt et le loyer de votre habitation actuelle, votre banquier vous proposera un différé de remboursement. De même, si vous envisagez acheter un bien neuf en VEFA en vue de le louer, vous pourrez obtenir un délai supplémentaire avant d'honorer les échéances de prêt, le temps pour vous de trouver un locataire et de percevoir le loyer mensuel. Lors du montage de votre dossier de crédit, vous pourrez donc convenir d'une période de différé, aussi appelée franchise. 

  • Le différé lors de travaux

Dans ce cas, le bien est ancien mais impropre à l'habitation en l'état. Vous obtiendrez donc un prêt immobilier en deux phases : la première correspondant à l'acquisition, la seconde correspondant aux travaux. Vous pourrez ainsi obtenir un différé vous permettant de financer les travaux et de ne commencer à rembourser le crédit qu'une fois les travaux achevés. Vous n'aurez ainsi pas à supporter les charges de deux logements. 

  • Le différé dans le cas d'une vente/achat

Pour éviter d'avoir à prendre en charge le remboursement de deux prêts, vous pouvez obtenir un différé pour le remboursement du crédit servant à financer l'achat de votre nouveau logement. Ce différé de 3 à 6 mois est censé vous laisser le temps de vendre votre logement. Vous ne commencerez donc à rembourser les mensualités de votre nouveau crédit qu'une fois la vente du premier bien achevé. Cette solution vous permet d'éviter de souscrire un prêt-relais et de vous acquitter des frais de garantie type hypothèque qui sont dus pour ce genre de crédit. 

Bénéficier d'un différé de remboursement pour l'achat d'un logement neuf en VEFA

Quels sont les types de différé ?

Si l'emprunteur souhaite retarder le début du remboursement de son crédit immobilier, trois types de différé sont possibles.

  • Le différé partiel

Dans ce cas, durant la période de différé, l'emprunteur ne paie que les intérêts intercalaires, proportionnels à la somme totale empruntée. Une fois ce différé expiré, il commence à rembourser la somme empruntée en plus des intérêts.

  • Le différé total

Dans ce cas de figure, l'emprunteur ne rembourse rien le temps du différé, pas même les intérêts. Il ne s'agit pas d'un cadeau de la banque. Les fonds non remboursés sont prêtés par la banque à intérêt. Compte-tenu des taux bas, le différé total est une bonne option mais est peu proposé par les organismes prêteurs. 

Si ces solutions sont alléchantes, il faut cependant avoir en tête que tout différé de remboursement alourdit le coût du crédit proportionnellement à son report d'échéance. Ainsi, plus le différé est long, plus l'acheteur alourdit le coût total de son emprunt.

  • L'amortissement direct

Pour éviter le paiement des intérêts intercalaires, vous pouvez opter pour l'amortissement direct. L'idée est de commencer à amortir immédiatement le capital. L'emprunteur rembourse ainsi des le départ une portion d'une capitale ainsi que les intérêts. A chaque quotte part de prêt débloquée, l'acheteur peut donc rembourser la quotte part d'échéance correspondante. Cette option permet ainsi de découper le crédit total en plusieurs crédits.

Lors de la souscription d'un crédit immobilier, vous pouvez opter pour un différé de remboursement partiel ou total

Qu'en est-il de l'assurance-emprunteur ?

Que vous optiez pour le différé partiel, total ou l'amortissement direct, l'assurance-emprunteur sera due des le premier déblocage du prêt. Vous ne pourrez pas différer son paiement. Même en cas de différé total, vous serez toujours contraint de régler cette garantie.

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : la construction bois gagne du terrain en France

Immobilier neuf : la construction bois gagne du terrain en France

Le bois pourrait bien devenir, prochainement, le matériau star de la construction des biens immobiliers neufs en France. Il sera le principal matériau du village olympique des JO de...

Lire la suite
Le dispositif Pinel renouvelé pour au moins un an !

Le dispositif Pinel renouvelé pour au moins un an !

Le dispositif Pinel, mis en place par la loi du même nom, permet aux investisseurs d'obtenir des réductions d'impôt à l'occasion d'un achat d'immobilier neuf. Ce dispositif Pinel devait prendre...

Lire la suite