Achat immobilier : comment constituer votre apport personnel ?

Achat immobilier : comment constituer votre apport personnel ?

Vous êtes prêts à devenir propriétaire et vous n’avez pas d’apport personnel. Notez qu’un apport est souvent nécessaire lorsque vous achetez un bien immobilier. Il peut représenter 10 % du montant de l’acquisition et vous aider à payer les frais de notaires ou autres frais liés à l'achat de votre bien immobilier. Nous avons listé quelques conseils à suivre pour vous constituer un apport personnel. 

constituer votre apport

Qu’est ce qu’un apport personnel ?

Rappelons que l’apport personnel peut prendre la forme d’une donation, d’une épargne sur un livret A ou encore d’un plan epargne logement. Cette somme peut s’avérer utile pour pallier aux frais de notaire ou encore aux honoraires de l’agent immobilier.

Toutefois, certaines banques acceptent les crédits sans apport sous certaines conditions. Mieux vaut contacter un courtier qui saura vous accompagner dans cette démarche. En général, les banques ne financent pas sans apport. Certaines acceptent pour des profils particuliers qui justifient le fait de ne  pas avoir encore d’apport personnel comme les jeunes actifs ou les primo-accédants.

astuces pour constituer votre apport

Quelles sont les astuces pour vous constituer un apport ?

- Mettez de l’argent de côté tous les mois en le plaçant soit sur un livret A ou un livret jeune
- Ouvrez un Plan d’Epargne logement. L’argent déposé sera bloqué pendant 4 ans. Ce système vous évitera ainsi de piocher dans vos économies.
- Débloquez votre épargne salariale 
- Renseignez vous sur les prêts aidés (PTZ, Prêt Action logement..etc)

Le coût du crédit immobilier et des charges

Afin d’estimer au mieux votre capacité d’emprunt, il faudra respecter la règle des 33% de taux d’endettement. Ce qui implique que vos futures mensualités ne devront pas dépasser 33% de vos revenus. Prenez aussi en compte le taux d’intérêt et le taux d’assurance.
Autre élément, les charges liés à votre achat. En effet, il faudra anticiper les frais de copropriété et la taxe foncière.

Enfin, gardez une épargne de sécurité après l’achat immobilier s'avère utile en cas de travaux ou autre frais annexes. 

Ceci pourrait vous intéresser

Immobilier neuf : la progression des constructions de logements

Immobilier neuf : la progression des constructions de logements

La baisse observée depuis le début de l'année se confirme. Si le nombre de permis de construire a rebondi le dernier trimestre de 2018, la construction de logements neufs...

Lire la suite
L’évolution du marché de l’immobilier neuf en Île de France

L’évolution du marché de l’immobilier neuf en Île de France

Les promoteurs d'immobilier neuf en Île de France ont affiché une hausse des ventes des logements neufs, au cours du second semestre 2016. D’ailleurs, il faut savoir que ce marché se porte beaucoup...

Lire la suite