Comment booster la rentabilité de votre investissement à la rentrée ?

Comment booster la rentabilité de votre investissement à la rentrée ?

Dans les grandes métropoles françaises, la rentabilité locative des logements est à la baisse. C'est vrai surtout à Paris, elle est passée de 3,8% à 3,4% en deux ans, selon le site MeilleursAgents, mais également à Lyon, Bordeaux et dans une moindre mesure Rennes et Toulouse. Cette baisse de rentabilité est imputable à la hausse des prix de l'immobilier dans les grandes villes de France. Le phénomène n'est pas nouveau mais pas pour autant irréversible. Les propriétaires peuvent mettre en oeuvre certaines stratégies pour pallier à cette perte de revenus.

Vous souhaitez augmenter la rentabilité locative de votre propriété en cette rentrée 2019. S'il est difficile d'augmenter les loyers, il est tout à fait possible d'économiser un peu d'argent sur vos dépenses liées à cet investissement. Nous vous livrons 3 conseils pour optimiser votre rentabilité locative.

Diminuez les charges liées à votre investissement

Si vous souhaitez augmenter votre rentabilité locative, vous avez tout intérêt à diminuer les dépenses liées à votre logement. Le meilleur moyen d'y parvenir est de réduire les charges de votre bien à plus ou moins long terme. Si vous investissez dans un bien neuf ou un bien où des travaux de rénovation ont récemment été entrepris, vous limiterez les charges liées à un investissement locatif. C'est pour cette raison qu'il est toujours plus avantageux d'investir dans un logement neuf plutôt qu'ancien. Même si le prix à l'achat est souvent un peu plus élevé, les charges sont moins élevés et le propriétaire a la garantie qu'il n'aura pas de travaux à mener. 

Augmenter la rentabilité de son investissement en réduisant les charges

Renégociez votre crédit

La plupart des propriétaires-bailleurs ont contracté un crédit pour réaliser cet investissement locatif. Sachez que les taux d'intérêts atteignent leur niveau le plus bas depuis plusieurs mois. Il peut donc être intéressant de renégocier le taux du crédit. Il s'agit d'un avenant au contrat initial, signé entre les deux parties qui permet de réajuster les conditions de remboursement du crédit : taux, durée, mensualités, capital restant du. Si votre banque actuelle refuse, vous pouvez comparer les offres d'autres organismes prêteurs et procéder à un rachat de crédit. La conjoncture actuelle place les emprunteurs en situation de force. Cette solution vous permet de baisser vos mensualités de remboursement. Un bon moyen d'augmenter sa rentabilité locative. Pensez également à renégocier les frais de gestion locative, si vous faites à un cabinet de gestion pour la gestion administrative de vos biens et la perception des loyers. 

Augmenter sa rentabilité locative en renégociant son crédit

Cumulez les avantages fiscaux

Un autre moyen d'optimiser la rentabilité locative de votre bien est de réduire vos impôts. Pour ce faire, vous pouvez cumuler les avantages fiscales. Si vous investissez dans le locatif neuf, vous pouvez bénéficier de l'abattement fiscal du dispositif Pinel, proportionnel à la durée de mise en location. Cette loi permet de disposer d'une réduction d'impôts pouvant atteindre 21% de la valeur totale du bien. Si vous investissez dans l'ancien, le dispositif Denormandie offre un abattement fiscal similaire. Vous pouvez enfin choisir de louer votre bien meublé et profiter du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP). Ce statut, bénéfique sur le plan fiscal, vous permet de déduire les charges relatives à l'acquisition du bien de vos impôts et de bénéficier d'un abattement sur les recettes fiscales de 50%. 

 

Ceci pourrait vous intéresser

Zoom sur les incitations financières à l'achat immobilier

Zoom sur les incitations financières à l'achat immobilier

L'achat d'une maison ou d'un appartement est toujours une étape aussi importante qu'effrayante pour un ménage. Et pour cause, elle représente un effort financier...

Lire la suite
Immobilier neuf : quid des parties communes ?

Immobilier neuf : quid des parties communes ?

Vous venez d'investir dans un logement neuf sur plan, de type VEFA ( Vente en Etat Futur d'Achèvement). S'il y a fort à parier que vos préoccupations se tournent...

Lire la suite