Les solutions pour améliorer le confort thermique de votre logement

Les solutions pour améliorer le confort thermique de votre logement

Engager une rénovation énergétique pour améliorer le confort thermique de votre logement est parfois nécessaire ... Vous éviterez ainsi l’humidité, les courants d’airs ou toutes sensations de froid ...Nous avons fait le point pour vous sur les étapes à suivre.

les défauts d'isolation de votre logement

1/ Identifiez les défauts d’isolation de votre logement

Tout d’abord, cherchez à résoudre les défauts d’isolation de votre logement. La chaleur s’échappe principalement par les murs et les toits. Notez que le toit peut être isolé par les combles. 
Si les combles ne sont pas utilisés l’isolant sera posé sur le plancher. Par contre, s’ils sont habitables, l’isolant sera posé sous les pans de la toiture.

Si vous avez une toiture terrasse, l’isolation se fera par l’extérieur. En ce qui concerne les murs, l'isolation peut être faite à l’intérieur ou à l’extérieur. Le principal avantage est de ne pas réduire le volume intérieur des pièces.

Dans le cas ou votre logement fait partie d’une copropriété, les travaux devront être votés en assemblée générale . 

vérifier l'état des chauffages de votre logement

2/ Vérifiez l’état de vos chauffages 

Si votre chaudière à plus de 15 ans, il est préférable de la remplacer.
Sachez que s’il s’agit d’un appareil fonctionnant au fioul ou au gaz, vous pourrez bénéficier de la prime à la conversion des chaudières. 
Pour cela, il faudra opter pour une chaudière moins polluante.
Si votre chauffage est trop ancien, vous pourrez le remplacer par un poêle à bois hybride. L’achat d’un poêle à bois vous permet de réduire vos impôts jusqu’à 30% grâce au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) jusque fin 2019.

lutter contre la mauvaise répartition de la chaleur

3/ Lutter contre la mauvaise répartition de chaleur dans le logement

Certains chauffages anciens répartissent mal la chaleur.
Optez pour un radiateur électrique qui fournit une chaleur homogène dans votre logement. Vous pourrez réaliser jusqu’à 45% d’économie d’énergie.


4/ Lutter contre l’humidité 

Calfeutrez vos fenêtres et vos portes avec du joint adhésif. 
L’humidité de votre logement doit être comprise entre 35 à 60%.

Enfin, une fois tous ces travaux réalisés, la ventilation naturelle de votre logement ne sera pas suffisante. L’installation d’un système de ventilation sera donc indispensable pour éviter la répartition de l’humidité. Une bonne ventilation sert à aérer, assainir l’air et évacuer les odeurs de votre logement.


 

Ceci pourrait vous intéresser

Le PTZ en 2020

Le PTZ en 2020

Le Prêt à Taux Zéro est un prêt dédié à l’accession à la propriété. Il est le plus souvent réservé aux...

Lire la suite
RT  2020 : nouvelle réglementation

RT 2020 : nouvelle réglementation

En 2021 entrera en vigueur la RT 2020. C’est une nouvelle réglementation thermique qui impose de nouveaux standards dans la construction. Quels sont ces nouveaux standards ? Nous avons...

Lire la suite